11 Comments

  1. ELSA ROYERE
    10 novembre 2017 @ 12 h 57 min

    Merci pour cette article très intéressant 🙂 Je viendrais surement le relire histoire d’en assimiler réellement toute les informations 😉 Merci encore pour ce temps passé!

    Reply

  2. Michèle
    10 novembre 2017 @ 13 h 16 min

    Très intéressant comme article….même si à mon niveau je n’ai pas tout compris…mais comme tu l’as écrit, je préfère ne pas me priver de protéines mais plutôt limiter les lipides…. j’ai beaucoup moins faim !! Ceci dit je me demande quand est-ce que l’on peut dire vraiment qu’on est fat adapté ???

    Reply

  3. Asitoma
    10 novembre 2017 @ 15 h 55 min

    Brillant article, clair et documenté (une pointe d’humour en plus). Cela me conforte dans le choix alimentaire que j’ai opéré; ZC (zero carb) ou plutôt que des des produits animaux (car dans certains produits animaux, il y a un peu de glucides: produits laitiers, foie): de la viande, des produits de la mer, des produits laitiers et les graisses les accompagnant.
    J’ai débuté il y a plus de 2 ans par une régime LCHF. J’ai obtenu beaucoup de bénéfices (perte de poids, clarté mentale, énergie supérieure). En adoptant la diète ZC, j’ai gagné en confort digestif et encore en énergie. Sans compter la simplification de la conception des repas pour contourner l’absence de farines et céréales pour confectionner des recettes qui « ressemble » aux recettes traditionnelles. Finis le psyllium, la farine de coco, la crême de coco, les graines de chia, le pain cétogène…
    Et finis les antinutriments inhérents aux produits végétaux !

    Reply

  4. Isabelle leduc
    12 décembre 2017 @ 14 h 33 min

    Quelle article intéressant, je suis infirmière et j’avais compris une partie de tous ca mais là c’est claire… depuis 2 mois j’ai décidé de couper les féculents et le sucre, et pas de mauvais gras en grosse quantité… désolé mais j’y crois pas que je vais perdre de la masse graisseuse en mangeant beaucoup de bacon cuit dans le beurre et gratiné 😉… loll alors je déjeune avec un Shake de protéine et eau 27g de protéine et parfois je prend yogourt grec 0% qui contient 5g de sucre , 18g de protéine et ajoute 1/2 scoop de protéine… mes autres repas son constituer de légumes, viandes maigres, poissons, crustacés et mon nouvel ami : les edamame… collation: edamame rôti, fromage faible en gras( -18%) et je bois un fruit( a+ bleuet) , seulement 1 fruit par jour, et les fds je me gâte avec du vin ou tequila 🤗, je fais du yoga chaud au moins 4x semaine…. biensur que j’ai maigrie, musclée pas parfaite mais la plus grande réussite de tous ca…, JE NE M’ENDORS PLUS AU VOLANT… ça fais des anneee que c’est mon combat et de plus je ne fais plus d’hypoglycémie . J’ai de l’énergie toute la journée, je dort bien! Donc en gros, je pense comme toi… vive les protéines et le bon gras !

    Reply

    • lebongras
      30 mars 2018 @ 1 h 18 min

      Non, tu ne vas pas perdre ta masse graisseuse si tu manges trop de bacon, c’est à dire si tes apports énergétiques dépassent ce que ton corps peut dépenser, mais le bacon n’est pas une contre-indication (heureusement) ; je m’en suis nourrie tous les matins pendant des mois, surtout au début de mon régime !

      Ce que tu me décris n’est absolument pas une alimentation cétogène mais une alimentation hyperprotéinée, qui n’est pas idéale à moyen ou long terme pour la santé. En alimentation cétogène, les protéines ne doivent pas représenter plus de 1 à 1,5 gramme par kilos de poids (si tu pèses 60 kilos, il faut éviter de dépasser 90 g de protéines par jour).

      Reply

  5. Anne Lise Lhoir De Wan
    7 février 2018 @ 11 h 54 min

    Je me demande tout de même si notre intestin se réjouira de ne plus recevoir sa dose de fibres et de «  » » »bons » » » »glucides.
    Rien n’est parfait😨

    Reply

    • lebongras
      30 mars 2018 @ 1 h 11 min

      Pourquoi n’aurait-on plus de fibres avec une alimentation cétogène ? Les avocats, aliment céto par excellence, en sont pleins 😀
      Quant aux « bons » glucides, ceux qui sont bons pour la santé, j’attends encore qu’on me les présente…

      Reply

  6. Boulé
    29 mai 2019 @ 15 h 26 min

    Donc dans le cadre d’une alimentation équilibrée pas la peine de se soucier de manger trop de protéine.Si on pratique un sport qui réclame cardio force endurance etc… comme le Cross fit , quelle serait la recommandation nutritionnelle de base en protéine par kilogramme de masse corporelle.

    Reply

    • lebongras
      2 août 2019 @ 5 h 38 min

      Si tu fais du sport, il faut manger des protéines en quantité suffisante, c’est clair !

      Reply

  7. Anne-Marie
    11 décembre 2019 @ 12 h 27 min

    Bonjour,
    Un grand merci pour avoir traduit cet article très complexe.
    Sais-tu si l’auteure a évoqué par la suite le souci de la fatigue rénale potentiellement liée à un excès de protéines, comme elle le mentionnait? Je me soucie aussi d’une possible acidification des tissus.
    Merci encore 🙂
    Anne-Marie

    Reply

    • lebongras
      30 décembre 2019 @ 21 h 31 min

      C’est comme pour tout, il ne s’agit pas de se baffrer de protéines.
      Un excès de protéines peut amplifier une maladie des reins préexistante, mais pas la déclencher.
      Pour l’acidification, je suis très perplexe. Je crois que le corps se régule très bien et que ces histoires d’acidification du corps sont des miroirs aux alouettes.
      Beaucoup de peuplades sont carnivores et se portent bien ; Maria Emmerich elle-même est devenue carnivore alors qu’il y a 10 ans, elle mettait en garde contre l’excès de protéines.

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!