16 Comments

  1. Yann
    17 novembre 2016 @ 9 h 46 min

    Bonjour.
    J’ai une petite question : j’ai lu qu’il fallait un certain temps à notre corps pour être cétose et être céto adapté. Si l’on fait un écart à ce régime pendant une soirée, faut-il réadapter son corps sur une longue période? Ou bien les petits écarts n’ont pas trop d’incidences?

    Merci pour votre réponse et pour tous vos articles…

    Reply

    • lebongras
      21 novembre 2016 @ 5 h 42 min

      Ca dépend des gens. Ca dépend du temps depuis lequel tu es céto-adapté. Ca dépend probablement aussi de tas de facteurs qu’on ne maitrise pas. Quoiqu’il en soit, il faut peut être ne pas trop se prendre la tête non plus. Un écart ne va pas couler les semaines d’effort. Ton organisme a changé son métabolisme, il ne va pas le rechanger d’un claquement de doigts, je pense.

      Reply

  2. sylvie parenteau
    17 novembre 2016 @ 23 h 39 min

    je suis hyper tendu quoique que ma tension a diminué pas mal depuis un an . Je mange cétogène depuis un an. Je me demande si dans mon cas je dois consommer plus de sel car ma tension joue autour de t30 systolique sur 80 diastolique en moyenne.

    Reply

    • lebongras
      21 novembre 2016 @ 5 h 40 min

      Je ne peux pas te donner d’avis médical, c’est mieux de voir avec ton médecin dans ce cas précis. Le sel a effectivement tendance à augmenter la pression sanguine, donc ce n’est sans doute pas très indiqué. Est-ce que la cétose a apporté des modifications à ton état ?

      Reply

  3. L'insulino-résistance ou pourquoi arrêter de manger des glucides
    2 décembre 2016 @ 7 h 18 min

    […] Une solution ? Réduire les taux d’insuline et retrouver une sensibilité à l’insuline en adoptant une alimentation cétogène, c’est à dire en remplaçant les glucides par les lipides comme source primaire d’énergie : la cétose. […]

    Reply

  4. christine
    8 février 2018 @ 8 h 46 min

    J AI FAIT UN REGIME CETO THERAPEUTIQUE POUR UN CANCER DU SEIN.
    JE PEUS DIRE QU IL EST TRES DUR D ETRE EN CETOSE !!MOI J AVAIS DES BANDELLETTE POUR VERIFIER SI J ETAIS EN CETOSE OU PAS ;
    VOS RECOMMANDATION SONT BONNE MAIS VERIFIER NOTRE CETOSE EST IMPORTANT.ON NE PEUT PAS SAVOIR SI ON EST EN CETOSE SANS CELA!!!
    ET VERIFIER SON PH URINAIRE EST IMPORTANT AUSSI
    IL NE FAUT PAS CACHER AUX PERSONNES QUE DE PASSER EN CETOSE EST PAS FACILE
    ET QU IL FAUT ABSOLUMENT SE FAIRE SUIVRE PAR UNE NUTRITIONNISTE QUI EST AU COURANT DE CETTE ALIMENTATION

    Reply

    • lebongras
      30 mars 2018 @ 1 h 10 min

      Bonjour Christine,
      Les bandelettes urinaires n’ont pas beaucoup d’intérêt. D’une part, elles ne sont pas du tout précises, et d’autre part, elles mesurent une substance rejetée dans les urines seulement au début de la cétose. Autrement dit, une personne céto-adaptée qui fait pipi sur ces bandelettes pourrait croire… qu’elle n’est pas en cétose. A titre perso, je ne conseille pas leur utilisation. Elles sont fabriquées pour les personnes pour qui la cétose est un problème potentiel (les personnes qui souffrent de diabète) et pour qui la cétose (plus exactement l’acido-cétose) devient dangereuse à des niveaux que les cétoniens n’atteignent jamais.
      Je ne suis absolument pas d’accord sur le fait qu’il faudrait se faire suivre par un ou une nutritionniste lorsqu’il n’y a pas d’indication thérapeutique à la cétose (ce qui n’est pas ton cas, manifestement, en cas de cancer, évidemment, il est primordial que les praticiens de santé soient impliqués).
      Passer en cétose est très facile, d’ailleurs, après un jeune prolongé comme une grosse, grosse nuit de 10 heures, tout le monde est en légère cétose ;).

      Reply

  5. Gégé
    8 mars 2018 @ 15 h 59 min

    Bonjour, article très intéressant,mais pourquoi ne parler de restriction calorique dans le cadre d’une alimentation véto surtout pour ceux ou celles qui on du poids à perdre environ 30% en moins de sa ration quotidienne,merci pour tes articles très bien fait, bonne journée

    Reply

    • lebongras
      16 mars 2018 @ 5 h 42 min

      La restriction calorique ne doit intervenir que dans un deuxième temps de la cétose. Dans un premier temps, il faut devenir céto-adapté. A partir de ce moment, on a plus de facilités à jeuner. Je ne suis pas favorable à la restriction calorique ni au comptage trop sévère ; j’ai l’impression que ça induit un stress qui n’est pas bénéfique à la perte de poids. Le seul moyen de vraiment perdre du poids, c’est d’augmenter le métabolisme. En mangeant moins, l’organisme s’adapte et on ne perd pas forcément. Essayez de manger à votre faim, un tout petit peu moins que votre faim, et de faire de l’exercice : construire des muscles = augmenter sa dépense énergétique = maigrir.

      Reply

  6. Lyne Gagne
    30 septembre 2018 @ 14 h 16 min

    Merci vous avez beaucoup de bons articles, mais il y a certaines choses que vous devriez regarder, beaucoup de dr recommande la  »diete » carnivore, les protéines ne sont pas un problemes contrairement a tout ce qui ce dit. chaque personne est différente alors il faut faire ce qui est bon pour nous.
    a voir mariamondbodyhealth.com/gluconeogenesis-on-a-ketogenic-diet

    Reply

    • lebongras
      18 octobre 2018 @ 10 h 56 min

      Maria Emmerich ne prone pas la diète carnivore mais des apports modérés en protéines. Je n’y suis pas favorable non plus. Mais effectivement, chacun voit midi à sa porte.

      Reply

  7. Didier
    24 décembre 2018 @ 15 h 15 min

    bonjours,
    je fais le regime ceto depuis une semaine et des le debut (en utilisant les bandelette urinaire) j’avais un haut taux de cétogène qui n’a cesser d’augmenter jusqu’a atteindre 8 ? je ne sais pas comment le diminuer surtout que j’ai peur de l’acidocétose

    Reply

    • lebongras
      14 janvier 2019 @ 1 h 40 min

      Bonjour, si vous êtes inquiet, il vaut mieux voir votre médecin.
      Les bandelettes urinaires ne sont pas du tout fiables pour mesurer le taux de cétones.
      Pour faire baisser le taux de cétones, il suffit de manger un peu de glucides et tout rentrera dans l’ordre, mais normalement, le corps s’occupe de cette régulation.
      Est-ce que vous jeuniez ? Le jeune a pour effet d’augmenter fortement le taux de cétones.
      Un taux normal dans le cadre d’un régime cétogène se situe entre 1,2 et 3 mmol/l. Des taux supérieurs sont généralement associés à un jeune.
      Mais encore une fois, si vous voulez mesurer votre taux de cétones, investissez dans des instruments de mesure fiables.

      Reply

  8. sabine
    28 janvier 2019 @ 10 h 58 min

    Bonjour,

    Voilà un mois que je fais une alimentation cetogène mais je n’ai jamais été en cétose…. et mon poids ne descend plus du tout depuis deux semaines.
    Dois je faire une journée ou je mange de tout et repartir sur une alimentation cetogène ou faire un jeun qui à mon sens ne servira pas vraiment à grand chose dans la mesure ou je ne dejeune pas le matin
    Merci

    Reply

    • lebongras
      7 mars 2019 @ 0 h 36 min

      Qu’est-ce que vous mangez dans le cadre de votre alimentation cétogène ? Il y a souvent des glucides cachés.
      Tout le monde passe en cétose avec moins de 20 g de glucides par jour – sauf les Inuits qui ont une mutation génétique – donc il faut peut-être chercher par là.
      L’absence de perte de poids, par contre, ça peut avoir tellement de causes… Pour ma part, j’ai constaté que seule la restriction calorique couplée avec du sport et beaucoup d’hydratation avait des résultats.
      Il faut essayer et tester sur vous même.

      Reply

  9. Grégoire
    23 avril 2019 @ 3 h 44 min

    On peut manger des pâtes complètes à la sauce tomate?
    Et plus aucun fruit
    Si on a faim une petite collation à proposer ? Dites les boulangers patissiers ne doivent plus trop nous aimer contrairement aux bouchers ?

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!