Procès Noakes : procès de l’alimentation cétogène ou tribune bienvenue ?

Le professeur Tim Noakes, auteur d’une bible du running, Lore of Running s’était particulièrement distingué en faisant une sorte de mea culpa en 2012, affirmant qu’il s’était trompé sur l’alimentation et qu’il conseillait à ses lecteurs de sauter les pages de son livre portant sur la nutrition. Médecin spécialiste du sport, marathonien lui-même, Tim Noakes s’est tourné vers une alimentation cétogène, ce qu’il narre dans un nouveau best-seller, The Real Meal Revolution.

Il est aujourd’hui plongé dans la tourmente et doit se battre pour conserver sa vie professionnelle. L’équivalent sud-africain de l’ordre des médecins a en effet déposé une plainte contre le Dr Noakes – une procédure qui est d’habitude réservée aux cas de fraude ou de dommage aux patients.

En 2014, Noakes a rejoint une conversation sur Twitter, focalisée sur les mères allaitantes et leur bébé,  estimant que l’allaitement n’était pas incompatible avec un régime cétogène et que la clé était de sevrer les bébés en low carb-high fat. Ce tweet est devenu la base des accusations portées pour conduite non-professionnelle en raison d’avis non-conventionnels donnés à une mère allaitante – cet avis étant réputé dangereux.

Le Professeur Noakes occupe un statut prééminent dans le monde du running. Sa volte-face spectaculaire et assumée en faveur d’une alimentation non transformée et basée sur des lipides au lieu de glucides n’est peut-être pas étrangère aux déboires auxquels il doit faire face.

Le procès du Professeur Noakes sera-t-il celui du low carb en Afrique du Sud ? En ce premier jour de procès, il a été autorisé à citer deus témoins, la nutritionniste britannique Dr Zoe Harcombe, qui avait dirigé une étude extensive démontrant que les lignes de conduite officielles (type pyramide alimentaire) n’avaient aucune base scientifique et le Dr Caryn Zinn, une universitaire néo-zélandaise.

S’ouvre aujourd’hui un mois d’auditions. Le Professeur Noakes peut compter sur le soutien d’éminents témoins experts internationaux et sur des centaines d’études qui viendront sans aucun doute appuyer ses affirmations et récuser l’accusation. C’est certainement une épreuve épouvantable pour le Professeur Noakes, sa famille et ses proches. Cependant, loin du muselage qu’espéraient ses détracteurs, il est permis de penser que ces derniers viennent de donner à l’alimentation cétogène une tribune inespérée.

Pour suivre le procès sur Twitter, utilisez le hashtag #Noakes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.