Les gourous, les diktats et la céto

La céto est à la mode en France. C’était à prévoir, il fallait que ça arrive et j’ai beau habiter à des milliers de kilomètres, impossible de l’ignorer. Les ouvrages pullulent, les nutritionnistes et les diététiciens sont appelés à donner leur avis, de plus en plus de gens en ont entendu parler et presque tout le monde a un avis.

Pas toujours en bien, et dans 100% des cas pour des mauvaises raisons.

Aujourd’hui, je voudrais te parler de ceux qui ont un avis positif sur la céto et qui vont t’apprendre comment passer en céto.

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, la communauté des cétoniens n’est pas le monde des Bisounours. Sinon on aurait des grandes oreilles (OK, je les ai déjà) couvertes de poils (ah ben non). En l’espèce, ce qui fleurit en ce moment, ce sont les gourous, qui viennent asséner leurs connaissances à tous ces pauvres nouveaux convertis qui ne savent pas à quel saint se vouer.

On voit donc fleurir des affirmations qui sont parfois complètement fantaisistes mais qui, la plupart du temps, relèvent simplement de a conviction personnelle et pas de la science.

En céto, il y a UN dogme :

Rester en dessous des 20 grammes de glucides nets par jour

Forcément, un dogme, ça suppose des exceptions :

  • certains supportent des apports de glucides plus importants et peuvent rester en cétose. Qu’est-ce que tu veux que je te dise : tant mieux pour eux, ils pourront avoir double ration de ratatouille
  • certains doivent descendre à 10g. Ca doit représenter 0.5% de la population à vue de nez. Généralement, les personnes qui ne sont pas en cétose avec moins de 20 grammes par jour de glucides comptent mal leurs glucides.
  • les régimes thérapeutiques : dans ce cas là, c’est géré par un professionnel, on est dans une autre dimension : c’est le professionnel qui sait mieux.

Pour le reste, tu fais comme tu veux.

  • tu peux adopter un régime 100% carnivore
  • tu peux zapper les légumes
  • tu peux manger très peu de viande
  • tu peux boire du lait
  • tu peux t’empiffrer de fromages
  • tu peux manger des noix et des amandes
  • tu peux compter tes calories
  • tu peux ne pas compter tes calories
  • tu peux te placer en restriction calorique
  • tu peux t’empiffrer de gras

Rien de tout cela n’est incompatible avec la céto.

Ce qui va changer, par contre, c’est ton objectif : est-ce que tu fais céto pour perdre du poids ? pour lutter contre des maladies auto-immunes ? pour contrôler ton diabète ou ton hypertension ? pour prendre du poids ? pour conserver tes performances sportives ?

En fonction de ton objectif et de ton corps, tu vas pouvoir adapter ta céto.

Bien que nous soyons tous soumis aux mêmes règles biologiques, les mécanismes de fonctionnement du corps humain sont compliqués et complexes : compliqués, ce qui signifie que beaucoup de mécanismes différents entrent en jeu et interfèrent les uns avec les autres (tu as déjà remarqué que, très souvent, un homme perd plus facilement du poids qu’une femme) et complexes, ce qui signifie qu’il y a aussi une part aléatoire (qu’on ne maîtrise pas) dans le fonctionnement de ces mécanismes.

Autrement dit, les recettes toutes faites et les affirmations des pseudo-gourous qui fleurissent sur internet en ce moment sont à chaque fois UNE piste de réflexion qui PEUT fonctionner avec toi et qui, peut-être, ne donnera pas le résultat escompté, voire donnera un résultat complètement différent.

Lorsque tu cherches des réponses à tes problèmes, essaie d’envisager tous les conseils qu’on te donne uniquement en termes de pistes vers la solution. Essaie. Vois ce qui fonctionne avec toi.
Pour certains, c’est le jeune qui va permettre de débloquer un plateau. Pour d’autre, l’arrêt des produits laitiers. Pour un troisième, la restriction calorique. Certains ne supportent pas de manger des doses massives de gras, alors que chez d’autres, ne pas manger assez de gras provoque une perte de poids.

Fais tes recherches. Il y a beaucoup de blogs, de groupes facebook, mais aussi de publications scientifiques et si tu ne lis pas l’anglais, c’est très accessible avec Google Trad. Repère les quelques sites de confiance (je pense à DietDoctor, par exemple, ou La vie en céto) ou les médecins/journalistes/nutritionnistes de confiance : Magali Walkowicz (qui vient de sortir un super bouquin dont je te parlerai bientôt), Tim Noakes (un Professeur d’Université, médecin du sport et ultramarathonien) ou Gary Taubes.

Garde ton esprit ouvert, curieux et expérimente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *