J’arrive pas à maigrir : céto-abus

Je viens de clore ma première rencontre virtuelle sur un groupe facebook avec un américain moyen qui cite Rocky à l’appui de son propos :/. Il a peut-etre raison, l’occident s’est affaibli, parce que j’en suis encore toute retournée 😂. Je croyais que ça n’existait que dans les films, ce genre de d’instructeur militaire qui aboie sur les gens en leur expliquant que s’ils ne réussissent pas dans la céto, c’est entièrement de leur faute parce qu’il sont trop crétins pour comprendre qu’il faut faire comme ci et pas comme ça et ce site de nazes (dietdoctor) qui les entretient dans leur faiblesse, qui se vante d’avoir « verbalement agressé » son beau-frère qui faisait n’importe quoi en céto et bla et bla et bla bla.
A l’origine de son post, une recette du site dietdoctor (excellent site à mon avis) de gateau à la crème de beurre de cacahuètes. 63 g de lipides dans une part. Je ne sais pas si tu comptes tes macros ou pas, mais pour te donner un ordre d’idées, pour une femme de taille moyenne avec un niveau d’activité moyen, on table sur 110 /120 g de lipides par jour. Quand on compte.
Peu importe.
Je regarde les commentaires qui vont tous dans le sens du bonhomme. Je mets mon grain de sel pour l’interpeller sur, disons, sa « brutale honnêteté » et lui suggérer un peu moins de jugement et un peu plus de transmission/éducation. Je trouvais que le son de la testostérone brouillait son message. Réponses : « arrête d’être faible et tu auras des résultats » ; « imagine ce qu’il se serait passé si Rocky avait fait comme Lebongras. Il aurait PERDU », etc. etc. Je m’apprêtais à lui répondre lorsque je me suis aperçue que je ne pouvais pas. Bon, un administrateur qui coupe les commentaires avant que la conversation ne tourne vinaigre, ce n’est pas rare. Mais les autres continuaient aussi de commenter. Je me suis aperçue alors que : 
Il m’a coupé de commentaires (je ne savais pas qu’on pouvait faire ça) tout en continuant lui, à commenter ma réponse 😮.
J’ai fait un truc bête : je suis partie, donc je ne peux pas te raconter la suite de l’histoire.
Au cas où tu te poses la question, le groupe est Ketogenic Intermittent fasting et je viens juste de me rendre compte qu’il est administré par un distributeur de cétones exogènes… 
Je ne sais pas si ceci explique cela.
Ce qui m’attriste le plus, c’est que cet administrateur a oublié d’utiliser le truc qui se trouve au-dessus de son cou et qui pourtant fonctionne à 95% avec des cétones.
Oui, c’est ça, son cerveau.
Parce qu’au fond, ce que je critiquais, c’était la forme, qui est tellement interpellante qu’on en oublie le fond.
Et pourtant…
Je crois qu’il a raison – au fond.
Tous ces « desserts céto », toutes ces « Fat bombs », tout ce blabla sur « les calories ne comptent pas »  (je te rappelle que j’en ai déjà parlé)… et tous ces gens englués dans leur perte de poids.
Et si, tout simplement, on mangeait trop ?
Et si la céto finissait par devenir une excuse pour recommencer avec nos mauvaises habitudes alimentaires au lieu d’être ce que ça avait été au début, un moyen d’atteindre nos objectifs ?
On veut rompre avec le sucre, mais garder le goût sucré ? Céto-ifier un peu tout ? Le pain, les bonbons, les biscuits ?
On veut maigrir mais continuer de s’empiffrer, quitte à mettre du beurre dans son café ?
On veut perdre du poids mais on continue de manger jusqu’à se sentir « plein » en essayant de se faire croire que si c’est céto, ça ne compte pas ? Moi, ça me rappelle les cookies mangés face au mur : si personne ne me voit manger, c’est comme si je n’avais rien mangé, non ?
Si es vraiment honnête avec toi même, tu crois que tu fais ce qu’il faut pour atteindre tes buts ?
Ou bien tu crois que tu arranges ta conscience en faisant fi du bon sens pour répéter les mantras de quelques gourous actuels qui essaient de te faire croire que « les calories ne comptent pas » ?
Ton corps n’est pas une voiture, ce n’est pas une mécanique, même de haute précision. C’est beaucoup plus que cela. Plus compliqué, plus complexe.
Il n’empêche. Si tu lui apportes plus de calories qu’il ne peut en utiliser, ça finit mal. Si tu ne le respectes pas en te forçant à ne pas manger, puis en t’empiffrant, ça finit mal.
Je te propose à l’avenir de ne pas te contenter de dévorer ton assiette en te disant : c’est ok, c’est céto, mais aussi de te demander :
– est-ce que ce que je mange est céto ?
– est-ce que ce que je mange sert mon objectif ?
Parce qu’une part de gâteau à la crème de beurre de cacahuètes, céto ou pas, je sure que ce n’est pas le cas.

10 thoughts on “J’arrive pas à maigrir : céto-abus”

  1. Loulou dit :

    Haaaaaa merci, oui merci, je fais partie d’un groupe céto et un lowcarb, mais oui, franchement, je me pose la question :est ce vraiment si simple ? Manger du gras et ne pas compter ? Et on maigri ? Je t’avoue que j’ai perdu 3 kilos, mais je t’avoue aussi que je compte mes calories en cachette, je m’autorise 1250 /jour, c’est bête hein, mais je peux pas m’empêcher, bouffer du gras et pas compter, suis pas sûre que ça fonctionne, malgré des tas de nanas qui m’affirment le contraire …. Merci en tout cas de ton article, je me sens moins seule 😂

  2. Jeff dit :

    Salut, si tu parles de Michael Trinchitella, il a un cerveau qui tourne très bien, ne t’inquiète pas pour lui. Beaucoup mieux que celui des gens qui se gavent de gras pour être en cétose, et sont surpris de ne pas perdre de lard.
    Et oui : il n’y a pas une cétose, mais des cétose selon son objectif.
    Donc tu peux le remercier de te l’avoir fait comprendre. 😉

    • lebongras dit :

      Ah ben non, je ne peux pas le remercier, parce qu’il m’a bloquée. Du coup, je suis partie. Mais tu peux le remercier de ma part quand même. Bon, ben techniquement, il y a une seule cétose, mais on n’a pas tous le même objectif, c’est clair. Il y en a même qui veulent prendre du poids 😉

  3. Scamandro Elodie dit :

    Merci pour cette article super intéressant 🙂

    Je commence tout juste la ceto sous conseil de ma naturopathe pour perdre du poids mais aussi pour des problèmes de santé.
    Je me suis beaucoup renseigné et documenté avant de me lancer pour ne pas faire n’importe quoi et j’ai effectivement l impression qu’il y a deux clan dans la ceto (les strict et les on s’en fiche c’est gras) x)

    Perso je fais les choses par étape de 2-3 semaine, ceto classique la première semaine pour s’adapter ensuite on retire la viande charcuterie etc (trop inflammatoire et fait des pic de glycémie pour certaine)
    Ensuite on retire les produits laitiers qui sont également inflammatoire et en dernier on retire tout les anti-nutriments et inflammatoire restant

    D’ailleurs pour revenir sur ton article la cacahuète est pas ceto ^^

    • lebongras dit :

      La cacahuète non, mais le beurre de cacahuète si, s’il est non sucré. Effectivement, il y a beaucoup d’approches différentes. A mon avis, ce qui est important est de rester ouvert et honnête avec soi même, seule façon que « ca marche » vraiment.

  4. Darquise Auclair dit :

    Heureuse de trouver ce blog qui parle intelligemment, merci! Qui donne les bonnes références aussi. Je débute dans l’approche cétogène et en lisant un commentaire ci-dessus me v’la mêlée!!! :0 …retirer les fromages? enlever les anti-nutriments??…je souhaite perdre quelques kilos .. mais là je ne sais plus trop où donner d’la tête….merci de m’éclairer 🙂

    • lebongras dit :

      C’est un peu embrouillant au début. Faites simple, en mangeant de la viande plutôt grasse, des légumes élevés au-dessus du sol, du beurre, de l’huile d’olive et éventuellement de coco, et puis agrandissez un peu le spectre jusqu’à trouver un équilibre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *