Maigrir avec le régime cétogène

Vous avez du mal à maigrir ? Vous êtes la triste victime des régimes yoyo ? Bienvenue, votre calvaire va prendre fin.

Les idées conventionnelles (manger moins, se dépenser plus) ne fonctionnent pas sur le long terme. Au contraire, s’affamer a plutôt tendance à nous faire grossir sur le long terme : c’est le principe de l’élastique. Vous pouvez tirer dessus, s’il est très solide, vous allez tirer dessus longtemps et dépenser beaucoup d’énergie, mais il y a toujours un moment où il lâche. Et vlan, vous reprenez 5 kilos sur les 2 perdus. Avec beaucoup de culpabilité en plus.

Le régime cétogène est basé sur une hypothèse apparue à la fin du XIXème siècle et développée au milieu du XXème siècle selon laquelle on ne grossit pas parce qu’on mange trop ou qu’on ne fait pas assez d’exercice, mais on grossit parce que notre équilibre hormonal n’existe plus et que notre corps ne fait que stocker, stocker, stocker sans jamais libérer le précieux gras qu’il accumule en prévision d’une famine éventuelle.

La plupart du temps, ce déséquilibre hormonal a un auteur principal : le sucre. Le sucre, sous toutes ses formes (pain, pomme de terre, pizza, pâtisserie…) qui déclenche la fabrication d’insuline par le pancréas. L’insuline est l’hormone de stockage du sucre sous forme adipeuse et l’hormone qui amène le sucre dans les cellules pour qu’il y soit dépensé sous forme d’énergie. Constamment soumises à un flot d’insuline, les cellules de notre corps y deviennent résistantes, il se forme une sorte de croûte à leur surface et il devient difficile d’y faire rentrer un peu de sucre pour alimenter les cellules. Donc on a faim. Pendant ce temps, les cellules qui n’ont pas réussi à rentrer dans les cellules pour les alimenter sont récupérées, transformées en gras et stockées dans les cellules adipeuses. C’est paradoxal, n’est-ce pas ?

Comment briser ce cercle vicieux où, plus on mange, plus on stocke et plus on a faim ? Arrêter le sucre.

Lorsqu’on arrête le sucre pour démarrer un régime riche en graisses, modéré en protéines et pauvre en sucres, le foie, qui est l’usine de rafinerie générale du corps, arrête de transformer les différents sucres (puisqu’il n’y en a plus qui arrive)  pour alimenter le corps et, à la place, va utiliser les graisses qu’il transforme en cétones.

Il va falloir plusieurs jours ou semaines à votre corps pour produire les enzymes nécessaires à la fabrication continue des cétones. C’est la période de céto-adaptation.

Au bout d’un certain temps, le niveau d’insuline dans votre sang va être stable, et au lieu d’alimenter vos cellules avec du sucre – que vous aurez stocké en quantité limitée dans votre foie sous forme de glycogène et un peu dans vos muscles – vous allez les alimenter avec des cétones – qui proviendront soit de l’utilisation des graisses de votre alimentation, soit de la transformation des graisses contenues dans vos cellules adipeuses.

Vous étiez un brûleur de sucre, obligé de manger toutes les 3 ou 4 heures pour recharger votre corps en sucres, quelque soit l’état de vos réserves, et vous allez devenir un brûleur de gras, capable de tenir des heures ou des jours en mangeant assez peu.

Vous allez arrêter d’avoir faim parce que votre corps ira puiser dans les réserves quand ce sera nécessaire.

Et vous allez commencer à maigrir, à retrouver une santé qui vous faisait défaut et une pêche d’enfer !